Accueil du site

Index des articles

Plan du site


Commenter cet article
Apprendre l'Arménien

Notre communauté est parfois bizarre, et certaines choses ont le don de m’énerver, vous avez nos religieux qui se plaignent de ne pas être écoutés, mais si vous leur donnez la parole, ils se dépêchent de ne pas la prendre.

Au bac, nous pouvons prendre « option « arménien », alors on entend ici et là des voix s’élever pour exhorter les élèves arméniens à utiliser cette possibilité.

Il n’y a pas quelques temps, je m'étais inscris pour passer un examen, (sur le tard je l'avoue), j'envoie mon dossier rempli, je reçois un coup de téléphone de la secrétaire du Rectorat qui me demande si je parle, écris et lis l'arménien, je réponds par l'affirmative, elle me demande pourquoi ne pas avoir pris l’option arménien, je réponds que j'ai été au plus court et que je ne savais pas comment faire car j’étais candidat libre et que j’avais dépassé allègrement  le demi-siècle. Elle ne me dit : pas de soucis je vous inscris.

C'est là que les soucis commencèrent où trouver des anciens textes à préparer, que dois-je apprendre ? mes souvenirs de la conjugaison, des déclinaisons, de la grammaire sont vieux, il y a prescription même, j'ai demandé des anciens textes ou même des livres à acheter à des institutions que je ne nommerai pas et qui ont vocation à enseigner notre langue, sans succès, une personne m'a même dit « à votre âge pourquoi faire ». Je me suis débrouillé pour passer cet examen, quand j'ai raconté mes déboires à l’examinateur, il m'a dit « cela ne m'étonne pas ».

Maintenant quand je veux des renseignements sur quelques choses, je m'adresse a mes deux amis messieurs Google et Youtube, et si je n'ai pas toutes les réponses, j'ai au moins des notions.

Pour l'arménien, pourquoi ne pas faire des cours d'arménien sur Youtube, comme matériel, il ne faut pas grand-chose : une caméra ou un smartphone suffire, un Paper bord serait un must, le reste est gratuit, pour beaucoup de chose cela se fait déjà, certains se font même de l’argent avec cette méthode. Aujourd'hui pour apprendre l’arménien, il faut habiter Paris, Lyon, Marseille et même là, ce n’est pas gagné.

Des cours seraient prodigués par un professeur bilingue de métier et non par une personne qui maitrise maladroitement le français comme l’arménien mais qui se pique de professorat et même pondent des livres….

Des modules d’arméniens en commençant par le b a ba qui monteraient en puissance palier par palier, l’élève débutant commencera au début, celui qui a plus d'expérience pourrait commencer ses cours là où il en ressent le besoin, ces cours pourraient être suivi de partout du fin fond de la creuse comme ailleurs et surtout à l’heure ou du lieu où on le souhaite, finit les classes avec des élèves de niveaux différents, où l’enseignante bénévole est absente, chacun étudierait à son rythme, pouvant même revisionner le même cours au besoin, des cours quasiment particuliers.

On pourrait aussi imaginer des cours d'histoire arménienne, de krapar, de duduk ou d'autres instruments traditionnels...il n’y a pas de limite. Pour boucler la boucle, l'institution pourrait ouvrir un blog (c'est gratuit aussi) pour répondre aux questions que les élèves pourraient poser.

Reste à définir l'Arménien occidental et oriental, personnellement je dirais occidental, car c'est le plus parlé en France, l’oriental est parlé surtout en Arménie et en Iran, sachant aussi qu'à un certain niveau, il n'est pas interdit de donner aussi des notions d'arménien oriental et pourquoi pas un cours d’occidental ou d’oriental libre au candidat de choisir.

Personnellement je lance cette bouteille à la mer, c'est un travail long, tant pour celui qui enseigne que pour celui qui veut apprendre, mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Nous avons aussi de puissants moyens modernes et gratuits.

Il faut peu de moyen et beaucoup de motivation, tant pour imaginer et construire intelligemment ces modules d'apprentissage que pour apprendre l’arménien.

Je sais qu’il existe des sites où on apprend l’arménien en 24  cours, à éviter comme les sites où on maigrit en mangeant.

 

L’arménien que ce soit l’occidental ou l’oriental demande de la persévérance un minimum de travail quotidien, si possible de la pratique. Pour finir celui qui parle un des deux arméniens, peut comprendre l’autre.
Armenagan...Point de vue
Pour laisser un commentaire, faire une suggestion, donnee son avis le faire sur Armenserv-ԱրմենՍեռվ   ICI-ՀՈՍ

Այսքան չարիք թէ մոռանան մեր որդիք, թող ողջ աշխարհ կարդայ հայուն նախատինք
Armenagan 2004 Հրայր